La légende à travers siècles

La légende à travers siècles

L'écrivain est certes nourri par des textes anciens, de l'Antiquité au XIXe siècle, mais il est aussi parfaitement inscrit dans l'histoire de la modernité littéraire : il partage bien des préoccupations avec Proust ou Borges, par exemple.

Parmi les images d'Épinal attachées à la figure de Tolkien, l'une des plus récurrentes le représente comme surgi de nulle part, sans prédécesseur ; ou plutôt comme né de l'univers fictionnel qu'il a créé, et auquel certains commentateurs - à commencer par son premier biographe, Humphrey Carpenter - semblent croire que Tolkien adhérait, littéralement. En réalité, J. R. R.Tolkien est un homme de son temps et, plus précisément, un écrivain entre deux siècles, le XIXe et le XXe. Quasi contemporain d'Eric R. Eddison ou d'un lord Dunsany aux oeuvres celtisantes, il est comme eux un héritier (rebelle) de George MacDonald (1824-1905) et un lecteur passionné de William Morris (1834-1896), deux auteurs qui ont donné sa forme canonique à la fantasy et ont joué le rôle de passeurs pour une certaine tradition médiévale. MacDonald, l'ami de Lewis Carroll, de John Ruskin, de Walt Whitman, est surtout connu pour La Clef d'or (1867) ou La Princesse et le Goblin (1872) ; Wi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes