La forme conjuguée de la littérature

La forme conjuguée de la littérature

Marie ndiaye et jean-yves cendrey partagent leur vie et leur amour de la littérature. En marge de leurs livres respectifs, ils publient un recueil de théâtre, qui contient une pièce écrite en commun.

Ce ne sont pas vraiment des chapitres, des sortes de marches il y en a trente-huit que l'on croit monter mais dont certaines ressemblent à une descente, sinon aux enfers, du moins dans un purgatoire où l'on ignore les peines à purger. L'angoisse que Marie NDiaye fait partager à ses lecteurs depuis plus de vingt ans elle a commencé très jeune, en 1985, elle n'avait pas 18 ans, avec un titre à la prémonition dubitative : Quant au riche avenir, aux rudes Éditions de Minuit qu'elle vient de quitter pour la seconde fois, l'angoisse, donc, qu'elle inocule à ses lecteurs, naît au moins autant de ce qu'elle leur cache que du récit explicite, auquel pourtant rien ne semble manquer. Et encore, on dit qu'elle nous cache quelque chose puisque quelque chose nous manque, mais rien ne dit qu'elle nous le cache, peut-être ne le sait-elle pas elle-même, ou peut-être le sait-elle si bien qu'elle pense que nous le savons aussi, que cela va sans dire, ou bien le dit-elle et nous ne s ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : À lire : « Lanny », Max Porter, traduit de l'anglais par Charles Recoursé, éd. du Seuil

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF