La figure du Christ

La figure du Christ

Comme en témoignent de nombreux fragments des Pensées , Jésus-Christ occupe la toute première place dans le coeur et l'esprit de Pascal. Hors Jésus-Christ, l'homme ne sait et ne peut rien.

Pascal est un authentique théologien, même si - travaillant à une apologie de la vision catholique du monde - il se trouve souvent conduit à emprunter les principes de la philosophie. Théologien, cela signifie qu'il conjugue une activité plénière de l'intelligence et une expérience intérieure qui lui a fait reconnaître dans la Révélation judéo-chrétienne la plus distincte, la plus riche des manifestations de l'Absolu.

Convaincu que les voies purement philosophiques d'accès à l'existence de Dieu sont à la fois inefficaces - elles convainquent peu - et stériles, parce qu'elles n'acheminent qu'à un Principe abstrait, à une petite idole de la raison, il ne juge le monde interprétable qu'en fonction de la personne du Christ, unique Médiateur entre un Dieu presque inconnaissable et les êtres humains, papillonnants et si contingents.

Livré à ses seules forces, l'homme est égaré dans un monde vertigineux, perdu entre la gravitation d'astres qu'il soupçonne à peine et le tourbi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes