'' La fiction est une cachette où l'on reprend des forces ''

'' La fiction est une cachette où l'on reprend des forces ''

Avec la parution française du Dilemme du prisonnier, la réminiscence est double pour Powers : il a écrit il y a un quart de siècle ce livre, où transparaissaient ses souvenirs familiaux.

C'est un double rendez-vous auquel était convié à Lyon, début juin, l'auteur de Générosité et de La Chambre aux échos . Avec le public des Assises internationales du roman, organisées par la Villa Gillet et Le Monde, dont c'était déjà la septième édition. Mais aussi avec son passé, quand il lui a fallu se replonger pour nous dans son deuxième roman, Le Dilemme du prisonnier , écrit il y a vingt-cinq ans, et qui sort en France le 22 août.

Richard Powers s'est longtemps heurté à la nécessité de la spécialisation qu'exigeait toute carrière universitaire, littéraire ou scientifique. Formellement, thématiquement, ses romans sont à son image : multicouches, tel un CD vierge qui voudrait enregistrer le plus de données possible. Mais, cette fois, le romancier n'aura pas à trancher : il ne sera interrogé ni sur les sciences dures ni sur les sciences molles, ni même sur la musique, sinon celle de ce petit « je », discret et néanmoins pe ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes