La fête à neuneu

La fête à neuneu

Furent-ils les premiers soixante-huitards ?Les Shadoks ont été diffusés pour la première fois en avril 1968. Leur crétinerie abyssale fit l'effet d'une bombe.

il y a cinquante ans exactement, le dessin animé Les Shadoks faisait sa première apparition sur les écrans de télévision français. On n'avait jamais vu ni entendu une chose pareille. Le choc fut d'autant plus grand qu'il n'y avait alors que deux chaînes de télévision, toutes deux contrôlées par l'État. Les Shadoks ont bénéficié de ce contexte de rareté relative des images, alors qu'écrivant ceci je n'ai pas besoin de vous résumer le feuilleton ; en deux clics, vous pouvez en regarder d'innombrables épisodes. Si j'essaie de me souvenir ce qu'enfant j'en perçus, il me semble me rappeler que je trouvais la chose assez inquiétante ; peut-être surtout cette idée d'un travail dénué de sens (après tout, nonobstant la plus célèbre formule du feuilleton animé, selon laquelle « les Shadoks pompaient toujours », ils n'arrivaient pas à grand-chose). Mais je me méfie des reconstitutions de souvenirs, et je préfère considérer ce surgissement des Shadoks de la f ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF