La cour des mirages

La cour des mirages

Instable jusque dans son nom, Yasmina Khadra Mohammed Moulessehoul de son identité première brouille volontiers les pistes littéraires. Après le grandiloquent Ce que le jour doit à la nuit éd. Julliard, 2008, le romancier signe une curiosité en forme de fable. L'Olympe des Infortunes est un terrain vague, hors du temps et du monde, coincé entre la mer et une décharge publique. C'est là qu'échouent les éclopés, ceux que la ville-ombre a vomis : Haroun le Sourd, Bliss et ses chiens, Dib l'épave... Des êtres décentrés, authentiquement marginaux, libres dans la puanteur et l'ennui. À côté des soûlards, vivent Ach le Borgne, dit « le Musicien », et son protégé, Junior le Simplet. Entre eux, un amour total, qui élève autant qu'il asphyxie : « Il faut que tu te visses ceci dans le crâne, dit Ach, ici, c'est notre Olympe, et t'es ma part d'éternité. À nous deux, nous sommes le monde. » Le sage initie l'idiot à la philosophie des Horr, celle des hommes sans attaches, refusant la mendicité. S ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF