la chronique littérature

la chronique littérature

que peut la fiction romanesque aujourd'hui ? Comment parler du monde dans le roman ? Ces questions devenues plus ou moins tartes à la crème à force d'être posées n'en sont pas moins cruciales. D'autant plus, paradoxalement, que, depuis le début des années 2000, sur les ruines des grandes théories intellectuelles, le roman fait retour, tandis que le monde brûle, se globalise mais se fragmente, et se défait tout en devenant opaque : comment donner forme, comment faire sens, de ce qui se passe quand la réalité devient si improbable que même le langage fait défaut pour en rendre compte ? Né en 1972, auteur de trois romans pour la jeunesse et de deux textes pour « adultes » tous publiés chez Actes Sud, Boris Le Roy se mesure à un tel défi avec son nouveau livre, L'Éducation occidentale, dont l'ambition et la simplicité du dispositif tranchent avec la période de régression actuelle. Le titre, d'abord, faussement flaubertien : l'« éducation occidentale », c'est, le term ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon