Michel Onfray

Michel Onfray

SORTIE DE ROUTE

Du dernier livre de Michel Onfray (1), je ne dirai rien. Je me sens en effet incapable de le « critiquer », de mettre en exergue points forts et faibles, intérêts et contradictions. Comment faire, que faire d'un pamphlet complotiste, reprenant la quintessence des racontars et des fake news propagés par les officines et les bidouilleurs d'extrême droite transformant Emmanuel Macron en un monstre au service des banques, de la finance mondialisée, cette hydre insatiable et à têtes multiples ? L'ignorer, ce serait le plus sage. Ne pas ranger l'ouvrage dans sa bibliothèque, l'éloigner comme tout objet qui pollue, notamment l'esprit, ce serait la raison. Mais voilà, il s'agit de Michel Onfray - intellectuel d'importance, classé parmi les philosophes construisant une oeuvre, star des médias, les plus populaires (les « Grandes gueules » de RMC) comme les plus huppés et élitistes (l'excellente Revue des Deux Mondes), exerçant donc une influence sur la socié ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes