Un été « giallo »

Un été « giallo »

La chronique cinéma

Puisque ce numéro du NML est, entre autres, un train fantôme (lire plus loin notre dossier sur les récits d'épouvante), ajoutons-y un wagon et rendons grâce au vétéran du genre en Europe, Dario Argento. À presque 80 ans, dont cinquante voués au cinéma, l'homme fait l'objet d'une rétrospective au Festival de La Rochelle (du 28 juin au 7 juillet), tandis que sortent en salle (le 3 juillet) les copies restaurées de ses films Quatre mouches de velours gris et Ténèbres, ainsi qu'un portrait de son oeuvre, Soupirs dans un corridor lointain, signé par le critique Jean-Baptiste Thoret. Été faste pour les amateurs de sanglantes baroqueries transalpines, puisque ressortent aussi en juillet quatre films de Lucio Fulci (L'Emmurée vivante, Le Venin de la peur...) et Six femmes pour l'assassin de Mario Bava. Ce sera donc un été giallo – « jaune » en italien, la couleur de l'équivalent de la Série noire dans la Péninsule, puis par extension ce genre si singulier qu'elle inventa au cinéma, à la croisée du thriller, de l'horreur et de l'érotisme. Mais aussi entre série Z et art expérimental, baraque de foire grand-guignol et bijouterie de luxe (splendeur de la chromie, bouquet final de la chimie argentique, leur donnant un aspect de vitrail souillé). Au coeur d'intrigues ésotériques, seul se détache le raffinement sadique de meurtres à l'arme blanche. Les tueurs excités du couteau représentent ici le terminus d'un art moderne ne sachant plus où dépenser sa sophistication. À tel point que c'était Argento lui-même qui, dans ses plans rapprochés, prêtait ses mains gantées aux maniaques. Manière radicale d'apposer sa griffe – allez donc lui serrer la pince à La Rochelle.

DARIO ARGENTO. SOUPIRS DANS UN CORRIDOR LOINTAIN, un documentaire de Jean-Baptiste Thoret. Durée : 1 h 37 . En salle le 3 juillet.

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF