La chèvre est dans les choux

La chèvre est dans les choux

Concilier droite et gauche au prétexte de refuser les idéologies ne serait-il qu'un miroir aux alouettes pour attirer les girouettes ?

Le concept d'« extrême centre » n'est pas neuf. Politologues et journalistes l'utilisent régulièrement dans leurs analyses, mais Pierre Serna en est devenu l'historien le plus subtil et le plus rigoureux. Directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française, il en avait décrit la genèse, il y a plus de dix ans, dans un livre (La République des girouettes) d'une richesse un peu foutraque. Il le reprend aujourd'hui de manière épurée en le confrontant au macronisme. Ce que montre l'essayiste et qui est le plus intéressant dans son propos, c'est que l'extrême centre est contemporain du clivage gauche/droite, dont il est la solution inversée. Né sous la Révolution, précisé sous le Directoire, installé sous l'Empire et la première Restauration, il apparaît ainsi comme une formule de gouvernement potentiellement autoritaire, teintée de technocratie et fondée sur une recherche de pure efficacité, le tout au nom d'un prétendu refus des idéologies. L'extrême centre, en ce se ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes