La caméra cachée

La caméra cachée

« Je me crois surtout influencé par le cinéma et sa technique », confessait l'écrivain qui, en effet, dans ses textes, se révèle tour à tour chef opérateur ou monteur. Grand cinéphile, il a collaboré à plusieurs films et s'est même essayé à la réalisation.

« Regarde de tous tes yeux, regarde ! » Ce titre d'un des chapitres de Michel Strogoff, de Jules Verne, était placé en exergue de La Vie mode d'emploi. Georges Perec, sans nul doute, avait une grande acuité visuelle, notamment exercée dans les salles obscures. Comme beaucoup de jeunes gens de sa génération, il fut très cinéphile. Sa correspondance avec Jacques Lederer, divers témoignages, ainsi que son texte « J'aime/J'aime pas » (L'Arc n°76, 1979) autorisent à considérer comme autobiographique ce passage des Choses : « Ils avaient une forte prévention contre le cinéma dit sérieux, qui leur faisait trouver plus belles encore les oeuvres que ce qualificatif ne suffisait pas à rendre vaines (mais tout de même, disaient-ils, et ils avaient raison, Marienbad, quelle merde !), une sympathie presque exagérée pour les westerns, les thrillers, les comédies américaines, et pour ces aventures étonnantes, gonflées d'envolées lyriques, d'images sompt ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF