L'AÉROTRAIN

L'AÉROTRAIN

Le romancier Philippe Vasset a grandi à quelques pas de la rampe de l'aérotrain sur laquelle, « à la fin des années 1960, on avait testé un prototype de motrice sur coussin d'air ». Une glissière située à 7 mètres du sol et longue de 18 kilomètres sur laquelle fut établi, en 1974, un record de 430 km/h. Elle est posée sur 900 piliers de béton au nord d'Orléans parallèlement à la voie de chemin de fer. Adolescent, il prit l'habitude d'arpenter ce vestige. Séjournant même avec une tente et un Walkman rempli d'électro-pop des années 1980 sur ce promontoire de béton de plus en plus délabré.

Dans Une vie en l'air, il reconstitue le puzzle de ce projet avorté. À son arrivée, « Giscard a rayé l'aérotrain d'un trait de plume, ouvrant la voie au TGV ». Parce que la femme du président, Anne-Aymone, « était apparentée par son père à la dynastie sidérurgique des Schneider », qui fournissaient les rails à la SNCF, comme le prétend Michel Guérin, ancien cheminot et ancien maire d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes