L'étendue du désastre

L'étendue du désastre

D'« Abeille » à « Zones humides », en passant par « Friches » et « Sahel », un dictionnaire fourni fait le point sur notre emprise géologique.

Quel est le seuil inaugural de l'anthropocène ?... Serait-ce l'invention de l'élevage, du métier à tisser ou de la bombe atomique ? Le marqueur n'est pas seulement symbolique : il permet de préciser la notion selon laquelle l'humanité, par le poids de ses activités, s'est imposée comme une force tellurique. Ce dictionnaire compte une entrée « Pandémie », écrite avant la crise : elle « annonce une catastrophe à venir mais dont les conditions écologiques sont déjà présentes ».

Témoignant de l'amplitude du spectre des nouvelles terminologies écologiques, ce dictionnaire assure une meilleure compréhension des débats. Y figurent les concepts de la biodiversité, du dérèglement climatique, de l'écosystème, de l'holisme, de la nature, du wilderness, etc. Attentifs à toutes les nuances, les auteurs exposent la tendance qu'ont certaines de ces idées à se décliner dans des séries de termes gigognes. Au concept central d'anthropocène répondent des termes plus spécifiques, parfo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes