L'épaisseur des âmes

L'épaisseur des âmes

Plus à l'écoute de la modernité que William Trevor, et en cela plus éloigné de la tradition romanesque anglo-irlandaise revendiquée par ce dernier, moins mosaïste que John Banville, Colm Tóibín contribue tout autant que ses aînés au renouveau de la littérature de son pays. Mais s'il décrit l'« irishness » avec la même intensité, il pénètre au coeur de l'intimité familiale de la classe moyenne. Dans les neuf nouvelles de ce recueil, il démêle l'écheveau compliqué des relations mère-fils en autant de confrontations pesantes, parfois brutales. Capable de raconter les souffrances provoquées par un silence tombé trop tôt dans la conversation comme le souvenir d'un deuil que la mémoire réprouve, Colm Tóibín transforme leurs destins ordinaires en d'intenses moments de littérature

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes