Léonard superstar

Léonard superstar

Après ses écrits sur Albert Einstein, Benjamin Franklin ou Steve Jobs, l'Américain Walter Isaacson ajoute un génie visionnaire (et un best-seller) à sa galerie de biographies : Léonard de Vinci. En tête des ventes dès la semaine de sa sortie le 1er octobre dernier. Et c'est moins l'artiste qui intéresse l'auteur que le scientifique, ingénieur et quasi-médecin :en disséquant des cadavres, Léonard a compris le fonctionnement de la valve de l'aorte quatre cent cinquante ans avant tout le monde. Avec l'inévitable liste finale de leçons de vie pour « s'inspirer de Leonardo » (on est aux États-Unis).

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine