L'ÉCUME DES JOURS

L'ÉCUME DES JOURS

1920. Boris Paul Vian, fils de Paul Vian et d'Yvonne Ravenez, naît à Ville-d'Avray le 10 mars.

1924. Enfance joyeuse. Les Vian possèdent en Normandie une belle maison qui inspirera à Boris celle de L'Arrache-coeur.

1932. Premiers signes d'un rhumatisme cardiaque.

1939. Vian est reçu à l'École centrale.

1940. La famille se réfugie à Capbreton, dans les Landes. Il y rencontre Michelle Léglise, sa future femme.

1941. Mariage le 3 juillet.

1942. Les trois frères Vian intègrent l'orchestre de Claude Abadie. Le 12 avril, naissance de Patrick. Le 5 août, Boris reçoit son diplôme d'ingénieur. Il commence la rédaction de Trouble dans les andains.

1944. Le 22 novembre, son père est assassiné par des rôdeurs.

1945. Le 18 juillet, Boris signe avec Gallimard pour V ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon