L'éclairage contrasté des Lumières

L'éclairage contrasté des Lumières

Au siècle des Lumières, Pascal suscite à la fois l'irritation des philosophes, en particulier Voltaire, et l'admiration des scientifiques, comme d'Alembert. D'autres n'hésiteront pas, à des fins politiques, à faire de Pascal un... athée !

Il s'acharne à nous peindre tous méchants et malheureux. Il écrit contre la nature humaine à peu près comme il écrivait contre les jésuites : il impute à l'essence de notre nature ce qui n'appartient qu'à certains hommes ; il dit éloquemment des injures au genre humain. » Voltaire voit dans Pascal tout ce qu'il y a de dogmatique et de dangereux dans le christianisme. Il se fait donc l'avocat de l'humanité contre « ce misanthrope sublime », défend l'amour-propre comme moteur de la vie sociale et économique et fait des prétendues contradictions humaines la dynamique du progrès. C'est cette vingt-cinquième et dernière lettre qui transforme des Lettres anglaises , reportage sur une Angleterre libérale et tolérante, en Lettres philosophiques 1734, manifeste pour une philosophie nouvelle.

Pascal a aidé les Lumières à se définir contre lui. Tandis que Voltaire s'en prend aux « faussetés admirablement déduites » des Pensées , Did ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes