Kipling, spin doctor de l'empire ?

Kipling, spin doctor de l'empire ?

C'est la révélation surprenante du livre de l'historien britannique Gajendra Singh, Spectres of Violence, qui paraît prochainement au Royaume-Uni : Rudyard Kipling, prix Nobel 1907, écrivait pour les services secrets britanniques de fausses lettres enjouées de soldats indiens envoyés au front lors de la Première Guerre mondiale. L'objectif ? Éviter les insurrections dans une Inde coloniale. Ce fait s'ajoute au portrait déjà chargé de celui qu'Orwell décrivait comme un « nationaliste furieux ».

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine