Karl Marx,toujours capital

Karl Marx,toujours capital

L'anniversaire de sa naissance (le 5 mai 1818) ne soulève pas les passions. L'auteur du Capital est cependant loin d'être dépassé. Ses analyses et intuitions irriguent plus que jamais l'économie hétérodoxe, la sociologie politique et la philosophie.

émoi sur la planète financière française : en février dernier, la note de conjoncture hebdomadaire de la banque Natixis, très lue dans ces milieux, donnait raison à Marx. Sous le titre : « La dynamique du capitalisme est aujourd'hui bien celle qu'avait prévue Karl Marx », son auteur, Patrick Artus, un libéral centre-gauche bon teint, montrait à coups de graphiques que la crise actuelle s'expliquait par la chute du rendement du capital des entreprises, à laquelle elles répondaient par une baisse des salaires. Or celle-ci atteignant vite ses limites, les capitaux se dirigent vers une spéculation financière, boursière et immobilière plus rentable mais aussi sujette à des crises continues et à des destructions à venir massives de ces capitaux.

Les marxistes purs et durs, s'il en reste, auraient toutefois tort de pavoiser : si Patrick Artus s'appuie bien dans sa note sur la célèbre « loi de la baisse tendancielle du taux de profit », expliquant l'inéluctable effondrement ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes