J'suis snob

J'suis snob

Savez-vous qui était pour André Breton « le plus grand magnétiseur des temps modernes », l'auteur du trait le plus vrai et le plus désinvolte qui soit sur la Grande Guerre « Il y avait un monde fou ! », qui a mis en scène son suicide dans la chambre n° 224 de l'Hôtel des Palmes un 14 juillet 1933 ? Vous trouverez la réponse dans le Dictionnaire de littérature à l'usage des snobs, compilation d'écrivains à la marge, de lieux cultes, d'événements et de mouvements littéraires prisés des « happy few » dédaigneux des sommités officielles. Des « Dix livres les plus haïs par les snobs littéraires » L'Étranger, Belle du Seigneur, Le Petit Prince ... aux « dix morts les plus flamboyantes » plébiscitées par les mêmes, du pèlerinage à Saint-Florent-le-Vieil où réside Gracq au menu futuriste « À bas les pâtes » servi par Marinetti à Joséphine Baker en 1931, Fabrice Gaignault nous guide avec humour à travers les « codes un peu plus subtils e ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon