Journal d'un homme sans importance

Journal d'un homme sans importance

Apparu dans les dictionnaires dans les années 1930, pooterish se dit en anglais d'un homme qui se donne plus d'importance qu'il n'en a. Ce mot dérive du personnage de Charles Pooter, héros de The Diary of a Nobody publié en 1888 dans le magazine Punch. Aimable rond-de-cuir de la City londonienne, Mr Pooter mène une existence banale avec son épouse dans leur pavillon de Holloway. Bien qu'appartenant à la petite classe moyenne, Mr Pooter est très soucieux de son standing et de l'image que renvoie son couple. Nigaud, poissard et maladroit, il a le chic pour commettre des impairs et s'attirer ainsi des déconvenues humiliantes... Reçu fraîchement à sa sortie, ce Journal à l'humour débonnaire et froid a peu à peu acquis un statut de livre culte, notamment grâce aux éloges d'Evelyn Waugh et de George Orwell, qui y voyait une excellente description de la classe moyenne des années 1880. Toujours lu de nos jours, il a été adapté quatre fois par la BBC au co ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé