Joueur en réseau

Joueur en réseau

En quarante ans de pirouettes livresques, l'identité de l'écrivain est devenue sujette à caution, d'autant qu'elle se formule à la lisière de la fiction, de l'autobiographie et de l'essai : une oeuvre-labyrinthe tissant souvenirs et citations à double fond.

Parmi les sentiments qu'entraîne la lecture d'Enrique Vila-Matas, il en est un assez étrange, dont on s'étonne quand on en prend conscience : ses livres font regretter de n'être pas professeur d'université, pour distribuer des sujets de thèse en nombre infini. On rétorquera que c'est une idée naturelle quand on fréquente un auteur avec assiduité, et qu'elle pourrait germer dans l'esprit de tout lecteur passionné, quel que soit l'objet de cette passion ; il n'empêche qu'on a l'impression en parcourant les livres de Vila-Matas qu'ils sont plus que d'autres des réservoirs à développements, comme s'ils appelaient - du fait d'une propriété de leur structure, ou simplement parce qu'ils sont ouverts comme l'entrée d'un labyrinthe sur la littérature mondiale - des appendices et des continuations rédigés par leurs lecteurs. Ainsi est-il tentant, comme il le fait souvent lui-même, de jouer un rôle et de s'imaginer en mandarin (tendance d'autant plus naturelle qu'il est régulièrement question ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes