J.M.G. Le Clézio

J.M.G. Le Clézio

J'ai une attirance pour les paysages minéraux, je ne sais pas pourquoi. Quand je suis arrivé à Maurice, d'abord j'ai été un peu gêné par le côté très luxuriant et la vie facile - pas pour tout le monde, la vie n'est pas facile pour tout le monde à Maurice, sauf pour le touriste qui arrive : il y a la mer, le soleil, les cocotiers... J'ai trouvé ça un peu ennuyeux. J'ai ressenti un peu ce que Baudelaire avait pu ressentir quand il s'était promené par là, une sorte d'irritation. En revanche, quand je suis arrivé à Rodrigues, j'ai été tout à fait séduit parce que c'est un caillou au milieu de la mer. C'est un îlot tout à fait désertique, sans plage, avec les parois qui tombent à pic dans la mer, et qui n'a rien de séduisant. En particulier l'anse aux Anglais, où j'ai passé un certain temps, n'a vraiment rien de séduisant. C'est un endroit infiniment sauvage, en dépit des maisons qui ont poussé un peu partout actuellement là-bas. Ce n'est pas un endroit fait pour l'homme. Et, partant de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes