Jean-Louis Benoit

Jean-Louis Benoit

"Henry V, le guerrier religieux de Shakespeare"

Le festival d'Avignon 99 s'ouvre avec Henry V de Shakespeare, joué par Philippe Torreton, dans la Cour d'honneur. Aux commandes, Jean-Louis Benoit, directeur du théâtre de l'Aquarium. Ce metteur en scène, qui est occasionnellement cinéaste, est un maître de l'ironie politique. On l'a vu porter à la scène les dialogues de François Mitterrand et Marguerite Duras, Les Voeux du Président , les commentaires des médias sur la guerre du Golfe. Il monte son premier Shakespeare, une pièce, à première vue, allègrement antifrançaise à propos de la Guerre de Cent ans. Henry V est représenté en Avignon du 9 au 17 juillet, puis donné en tournée en octobre et novembre, avant d'être repris à Paris, à l'Aquarium, en décembre. Philippe Torreton y incarne le rôle-titre. La traduction de Jean-Michel Déprats a paru dans la collection Folio.

Est-ce la première fois, à l'occasion de votre mise en scène de Henry V , que vous abord ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF