Jean Echenoz, Envoyée spéciale

Jean Echenoz, Envoyée spéciale

La quatrième de couverture est aussi brève que parfaite : « Constance étant oisive, on va lui trouver de quoi s'occuper. Des bords de Seine aux rives de la mer Jaune, en passant par les fins fonds de la Creuse, rien ne devrait l'empêcher d'accomplir sa mission. Seul problème : le personnel chargé de son encadrement n'est pas toujours très bien organisé. » Enlevée, ladite Constance se retrouve en mission secrète en Corée du Nord. C'est la guerre, guerre des services secrets, infiltrations, exfiltrations, doubles jeux, enlèvements, assassinats, trahisons, chantages, sexe, géopolitique, pieds nickelés, mains coupées et armes de poing. La République populaire et démocratique de Corée est une dictature stalinienne, dirigée par une dynastie communiste originale. Mais il ne faut pas exagérer, on peut y entendre Pierre Michon sur TV5 Monde.

Des bégonias nord-coréens

Revenons à la quatrième de couverture : qui est donc ce « on » qui va lui t ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon