Je me recroqueville

Je me recroqueville

Je me recroqueville sur moi-même

En entendant frapper à la porteMa nuque se raiditMais je n'ai pas le droit de partirÀ force de soliloqueJe vais devenir folleJe me sens si seuleOn m'empêche de parlerDe m'exprimer à voix hauteJ'ai l'impression de vivre comme vivent les plantesD'être là, gisant comme un cadavreJe déteste ma vieJe voudrais déchirer cette existence grotesque et moi avecJe n'ai plus qu'un désir, m'échapper

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article