'' J'avoue, je suis un écrivain du XIXe siècle ''

'' J'avoue, je suis un écrivain du XIXe siècle ''

Rencontre avec l'écrivain à l'occasion de son tout dernier roman, À moi seul bien des personnages.

Commençons par la question que l'on ne peut éviter, tant le personnage de votre dernier roman, À moi seul bien des personnages, a de points communs avec vous. Est-ce un roman autobiographique ?

John Irving. Non, même si moi aussi je suis romancier, que, comme lui, je n'ai pas connu mon père, nous sommes différents, je n'ai jamais été bisexuel. Billy vient de la même famille d'« outsiders sexuels », il ressent la même solitude que Jenny, la mère du héros du Monde selon Garp. Pour moi, c'était une voix facile à habiter. Il était beaucoup plus facile de me mettre à la place d'un homme qui entretient des relations sexuelles avec des hommes et des femmes qu'à celle de Jenny, qui était sexuellement abstinente. Choisir d'en faire un bisexuel de ma génération était également motivé par mon désir de le rendre aussi solitaire, aussi membre d'une minorité dans la minorité que possible. Si Billy avait été gay, il aurait, même à cette ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes