J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond

J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond

John Muir : son nom n'évoque pas grand-chose en France, mais, aux États-Unis, il est l'une des figures les plus emblématiques de l'écologie, célébrée comme le créateur des parcs nationaux. Né en 1838 en Écosse et mort en 1914 à Los Angeles, il débarqua à 11 ans aux États-Unis et, une fois jeune homme, se mit à arpenter cet immense territoire encore en grande partie sauvage. Clochard céleste, randonneur inépuisable, il fut aussi un botaniste un brin trop porté sur la rêverie et la contemplation pour rejoindre le sérail des scientifiques de renom. Ses écrits comptent toutefois aujourd'hui parmi les classiques du nature writing. C'est à travers ses livres que le lauréat du prix Goncourt 2011 Alexis Jenni l'a découvert et s'est passionné pour lui. « J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond », la citation de John Muir qui sert de titre à la biographie que l'auteur lui consacre résume en partie la nature de cette fascination : le charme d'une vie libre, au gr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes