IRRÉVÉRENCE

IRRÉVÉRENCE

Après « Debout ! », mot d'ordre du trentième anniversaire du festival en 2017, le festival met à l'honneur les « Libertés » en invitant plus de 200 écrivains, reporters, dessinateurs... L'éclairage de Claire de Guillebon, responsable de la programmation.

Le thème de cette année décline la liberté au pluriel. Pourquoi ?

Claire de Guillebon. - Parce que la liberté est par essence multiple. Quand on bâtit une programmation, on a envie de partir dans des directions très différentes ; il nous fallait donc ce pluriel, plus intégrateur. Il y aura des tables rondes sur la liberté d'informer, de caricaturer, sur la liberté sexuelle, la fin de vie, la désobéissance, sur les rapports entre liberté et science...

La liberté de la presse est particulièrement représentée avec des écrivains-journalistes de renom et la présence du Bondy Blog...

Un beau duo d'invités d'honneur porte cette année notre thématique : Asli Erd ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon