Inventaire avant suicide

Inventaire avant suicide

Le philosophe et journaliste a laissé dans ses archives le témoignage de sa relation exceptionnelle avec Dorine, sa femme, et les fragments d'un « anti-roman ».

Cher Olivier, Dorine a eu une succession de maladies éprouvantes depuis mars 2007 et le moment n'a jamais été propice à l'enlèvement d'une partie des archives. Le tout te reviendra donc après notre décès. Amitiés Gérard. » Le 20 septembre 2007, Gérard Horst, qui a fait de la Cimade, association d'aide aux migrants et demandeurs d'asile, son légataire universel, adresse ces lignes à son exécuteur testamentaire, Olivier Corpet, directeur de l'Imec.

Deux jours plus tard, celui qui est plus connu sous le nom d'André Gorz se suicide, à l'âge de 84 ans, avec son épouse Dorine, 83 ans, dans la maison de l'Aube où le couple s'était retiré au début des années 1980. Sur une feuille manuscrite, le philosophe a établi « l'inventaire succinct » de ses archives, douze cartons et « 50 m linéaires environ de livres », et indiqué leur emplacement au rez-de-chaussée et au premier étage...

Dans les boîtes aujourd'hui conservées à l'Imec, en cours d'inventaire, le parcours de ce grand pen ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes