Internationales du crime

Internationales du crime

Dans le Caucase du XXIe siècle, l'économie de régions entières repose sur la mafia et le terrorisme. Pour en circonscrire la géographie criminelle, Gangrène, le deuxième tome de la trilogie de Julia Latynina, met en scène une multitude d'enquêtes. Corruption, indépendantisme, religions, tout est source de conflit dans cette perpétuelle guerre des clans et des ethnies. Qu'ils soient russes, tchétchènes ou avares, les personnages échangent leurs rôles : tantôt assassins, tantôt justiciers, mais toujours mus par le désir de vengeance et l'honneur. Dans ce chaos se détachent les figures de deux hommes, deux frères que tout oppose : l'un, ambitieux, deviendra l'archétype du nouveau Russe dont l'ascension sociale ne connaît pas de limite ; l'autre, rebelle, a très tôt pris le maquis et la tête d'un groupe armé. Julia Latynina nous raconte leurs évolutions et leurs conquêtes dans un style sec et cumulatif comme une rafale de kalachnikov.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon