Qui doit craindre pour son emploi ?

Qui doit craindre pour son emploi ?

L'idée selon laquelle l'intelligence artificielle - comme les robots - nous priverait de nos emplois, est un énième fantasme dystopique. La réalité est tout autre.

en 2013, une étude alarmiste (1) annonce un risque de disparition imminente, en quatre ans seulement, de la moitié des emplois aux États-Unis par l'introduction massive de l'intelligence artificielle dans le monde du travail. Or rien de tel ne s'est produit (2). Se pourrait-il que ces discours qui présentent l'IA comme un bouleversement absolu soient juste un moyen d'attirer l'attention, extrapolant abusivement une réalité bien modeste faite de techniques balbutiantes ?

Il ne s'agit pas de dire que l'intelligence artificielle n'existe pas (3). Les ingénieurs ont démontré que leurs ordinateurs pouvaient réaliser des tâches que l'on pensait réservées à l'intellect humain. Les machines remplaçaient jusque-là nos muscles, il s'agit maintenant de remplacer nos cerveaux. Qu'une machine joue mieux que nous au go passe encore. Mais, depuis qu'un programme informatique fait de meilleurs diagnostics qu'un dermatologue ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article