Impressions de voyages en inde, 1818-1832

Impressions de voyages en inde, 1818-1832

Huit ans séparent Alfred Duvaucel de Victor Jacquemont, tous deux morts à 31 ans, le premier à Madras, le second à Calcutta. Partis pour collecter plantes et animaux, ils livrent le récit souvent ironique de leurs pérégrinations. Dans une préface très instructive, Jérôme Petit, spécialiste de l'Inde, invite le lecteur, à « prendre en considération l'époque à laquelle [les textes] ont été conçus ». « C'est la règle dans l'Inde que les natifs [donnent du "Majesté"] au plus mince English gentleman », estime ainsi Victor Jacquemont. Européens sans être britanniques, ce qui les rend exotiques aux yeux des pouvoirs locaux, ils écrivent la colonisation dans toute sa violence, mais ne la voient pas.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »