Immortelles voluptés

Immortelles voluptés

S'il ne dissimulait pas son homosexualité, l'écrivain Julien Green (1900-1998) se couchait sur le papier avec une grande componction, voire de la pruderie. Son journal paraît pour la première fois dans une version non expurgée et révèle une insatiable bête de sexe derrière l'académicien onctueux.

Quand j'ai entendu prononcer pour la première fois le nom de Julien Green, il s'était déjà effacé des mémoires. C'est d'ailleurs cela qui m'intriguait : il était entré dans la cour des grands vers 1925, on l'avait considéré comme l'égal d'un Mauriac ou d'un Bernanos, on l'avait jugé digne, de son vivant, d'entrer dans La Pléiade - et voilà qu'il vivait toujours, oublié par la mort autant que par le siècle. Cette dimension fantomatique me donnait envie d'en savoir plus. Je dénichai une vieille édition poche d'Adrienne Mesurat, et j'y découvris un univers qui répondait pleinement à mon passéisme. La petite ville de province où s'étiole une future vieille fille, le « cimetière » des photos de famille, le meurtre du père et tout ce qui s'ensuit, tout cela exerçait sur moi un charme lugubre et fatal, une emprise presque magique.

C'est par Adrienne Mesurat, sorte de revival des années 1920 d'une tradition balzacienne poussée au noir, que je suis devenu à ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes