Ils sont fous ces Roumains

Ils sont fous ces Roumains

Un roman-monde et double face, entre quotidien sordide et fantasmagorie délirante, par un géant des lettres roumaines.

Pile : « le monde ordinaire, terne et tangible » d'un anodin professeur de lettres bucarestois de l'ère Ceausescu, poète moqué, petit banlieusard qu'un tram fantôme bahute chaque jour à l'école générale 86 où l'assaille, parmi corridors sans fin, cahiers d'appel et salle des profs, la faune grotesque de ses collègues, un purgatoire grisâtre où le harasse ad nauseam l'émouvante marmaille scolaire. Face : « le monde onirique de [son] esprit, monde secret, intime, fantasmagorique » où l'amour, des révélations mystiques et des échappées métaphysiques lui offrent de salubres « plans d'évasion » hors de ce réel concentrationnaire. À gage pour les 800 pages de Solénoïde (lire extrait pages suivantes), clé de voûte de l'oeuvre romanesque de Mircea Cartarescu, principale figure de la littérature roumaine actuelle, universitaire et critique ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé