ils ont dit

ils ont dit

Je suis frappé par l'émoussement de nos sensations littéraires, mais je suis frappé par l'acuité de nos sensations visuelles. Un cinéaste d'aujourd'hui peut faire comprendre en trois plans des choses qu'il nous aurait fallu dix minutes pour comprendre il y a cinquante ans. »

Régis Debray sur France Culture, le 7 mai.

L'ambition émancipatrice du programme présidentiel échappe à un nombre grandissant de concitoyens. »

Les économistes Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry dans une note confidentielle remise au président de la République le 4 juin.

Mes personnages sont écrasés par l'injonction perpétuelle à la réussite. Ils vivent à la frontière de la banlieue et de la campagne, là où le premier indicateur de réussite c'est de partir. Ils intériorisent une sorte d'échec programmé. »

David Lopez, auteur de Fief (Le Seuil), lauréat du prix du ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes