Il est fier d'être bourguignon

Il est fier d'être bourguignon

Enraciné dans les campagnes du Morvan, l'écrivain retrouve son fidèle Chassignet pour de nouveaux racontars aussi savoureux qu'érudits et badins.

Où l'on retrouve le petit monde de Gérard Oberlé, l'équivalent du château de Moulinsart pour Hergé, avec sa galerie de personnages - son double Chassignet, libraire-enquêteur retiré des affaires, Mireille, la gouvernante-cuisinière, etc. - et ses décors, en l'espèce les campagnes rustiques du Morvan. Ce recueil de récits, qui constitue la suite des Bonnes nouvelles de Chassignet (2016), s'appuie sur une structure reprise de l'Heptaméron de Marguerite de Navarre : sept histoires, une par jour, inspirées d'événements locaux et d'anecdotes recueillies par les protagonistes. La première donne le ton : à Saint-Honoré-les-Bains, un vieux prof inonde de commentaires les sites d'actualité tout en jouant, chez lui, au président d'une République fictive. Est-ce un aimable retraité farfelu ou un fou dangereux antipathique ?

Personnages idiosyncrasiques, vieilles maisons décaties du fin fond de la Bourgogne, érudition joyeuse et badinerie conviviale : Gérard Oberlé po ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine