Identité en pièces

Identité en pièces

Un thriller sur l'imposture avec une héroïne contrainte de devenir une autre.

Les Habits du plongeur sont le quatrième roman de Vendela Vida, personnalité bien connue sur la scène américaine puisqu'elle dirige la revue The Believer et fait partie de l'écurie McSweeney's, la maison fondée par son mari, Dave Eggers. Derrière son titre emprunté au poète persan Rûmî se cache une belle variation sur le thème de l'identité, habillée en thriller psychologique à la façon de Patricia Highsmith. L'héroïne débarque à Casablanca pour des vacances en solo ; sitôt arrivée, elle se fait voler le sac contenant ses papiers et son argent. Au commissariat, un policier lui rend un sac qui n'est pas le sien, avec le passeport d'une compatriote inconnue ; il lui fait comprendre qu'elle a plutôt intérêt à s'en contenter. Vulnérable, dépaysée, paranoïaque, elle accepte cette nouvelle identité et glisse sur la pente du mensonge...

Vendela Vida amplifie ses effets en optant pour une narration à la deuxième personne, procédé souvent pesant qui génère ici une i ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard