idées

Y a-t-il une pensée Rocard ?

Written by François Bazin | Jun 26, 2018 9:32:02 AM

Y-a-t-il une pensée Rocard ? L’ex-leader de ce qu’on a appelé la seconde gauche a-t-il élaboré, au cours de sa longue carrière, un corps de doctrine suffisamment cohérent et puissant pour laisser une trace durable dans l’histoire des idées ? Si Alain Bergounioux et Jean-François Merle n’en étaient pas convaincus, ils n’auraient sans doute pas écrit cet essai qu’on referme pourtant avec un brin de perplexité. Pour les auteurs, « le rocardisme » est d’abord une tribu constituée au fil des ans autour d’un chef de clan. Pourquoi pas… Mais à aucun moment, ils n’expliquent ce qui, au-delà de la fidélité et de l’amitié, a permis que se constitue un ensemble aussi hétérogène dans ses origines et surtout ses motivations idéologiques. Dans une seconde partie, Bergounioux et Merle retracent à grands traits le parcours spécifiquement politique de Michel Rocard, dans les débats internes du PSU puis du PS. Là encore, pourquoi pas, sauf qu’on ne voit guère, à travers un récit mené à la serpe, ce que ces luttes internes portaient en elles de très original sur le plan des idées. La dernière partie du livre, consacrée à l’activité strictement gouvernementale de Michel Rocard, au Plan, à l’Agriculture et surtout à Matignon est sans doute la plus fouillée mais, contrairement à ce qui est annoncé, elle dessine plus un bilan, fort honorable au demeurant, qu’une pensée vraiment articulée. Sur les rapports de Rocard à l’Etat, sur la place du social, sur sa conception de la révolution puis sur le réformisme, sur l’idée qu’il se faisait du pouvoir, sur nombre de questions enfin où le « rocardisme » est loin d’être un bloc, ceux qui veulent vraiment comprendre devront attendre que passe le temps des livres pieux.

 

« Le rocardisme », Alain Bergounioux et
Jean-François Merle
 
Éditions du Seuil 
(295 pages, 22 euros)

 

 

Photo : Alain Bergounioux et Jean-François Merle © Emmanuelle Marchadour