idées

Ode au pavé

Written by François Brunet | Apr 26, 2018 1:20:00 PM

Ave
Pavé
Des nuits de mai.

Ton réveil a fait
Peur,
Aux mains des révoltés,
Trop peur...

Car tu sentais si bon l'odeur des barricades,
Les heurts, la course, au rythme du bruit des grenades,
Les souffles saccadés, dans ce brouillard de larmes
Suffocant, éclaboussé d'éclairs de vacarmes.

Fétiche
Éphémère,
Tu symbolisais
Le premier cri de liberté
De l'enfant
Trop longtemps
Aphone,
Enfin riche
De volonté,
D'expression,
De pouvoir ;
Et qu'on croit briser
Parce qu'on le fait taire,
Étouffé sous un édredon
Noir.

Asphalté
Dans l'assoupissement du mois d'août,
Tu n'étais plus au rendez-vous
De l'automne.

Adieu
Mosaïque du Quartier
Souvenir de la vie
D'un autre temps.

Adieu
Pierre d'argent
De la pluie.

Ave
Pavé
Des nuits de mai.

Photo : Quartier latin après les émeutes et affrontements de la nuit du 10 au 11 mai 1968 © AFP