J'atteste

J'atteste

Vendredi dernier, le terroriste Radouane Lakdim commettait de lâches assassinats. Le même jour, Mireille Knoll, 85 ans et rescapée du Vel d’hiv, a été poignardée puis brûlée dans son appartement. Le parquet de Paris a retenu le caractère antisémite. En réponse à ces actes, nous vous proposons ce poème extrait de « J'atteste contre la barbarie » de l'écrivain marocain Abdellatif Laabi.

J’atteste qu’il n’y a d’être humain
que celui dont le cœur tremble d’amour
pour tous ses frères en humanité

Celui qui désire ardemment
plus pour eux que pour lui-même
liberté, paix, dignité

Celui qui considère que la vie
est encore plus sacrée 
que ses croyances et ses divinités

J’atteste qu’il n’y a d’être humain
que celui qui combat sans relâche
la Haine en lui et autour de lui

Celui qui, dès qu’il ouvre les yeux le matin,
se pose la question :
Que vais-je faire aujourd’hui
pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté
d’être homme ?

 

Abdellatif Laabi est poète et écrivain marocain. Il a reçu le prix Goncourt de la poésie en 2009. Auteur de J'atteste contre la barbarie (éditions Rue du monde, 2016).

Photo : Mireille Knoll © DR

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes