hymne au jour d'après

hymne au jour d'après

les invocations de Gérard Bocholier

Tournons le dos, cet hiver, au parisianisme ! Saluons l'oeuvre d'un poète qu'on ne voit guère à Paris. Gérard Bocholier est né à Clermont-Ferrand, il y a fait toutes ses études, il y enseigne les lettres et, depuis vingt ans, il y anime la revue Arpa fondée en 1976 par Pierre Delisle ; essentiellement diffusée par abonnements, elle fête ses trente ans et s'affirme, grâce au dynamisme de Bocholier et de son équipe, comme l'une des revues les plus attentives à découvrir des voix nouvelles.

Les chroniques régulières de Bocholier dans la NRF en partie réunies dans Les Ombrages fabuleux, éd. L'Escampette, ses études et préfaces consacrées à des poètes comme Anne Perrier ou Pierre Reverdy à la lecture duquel il avoue devoir sa vocation de poète, ont attiré l'attention sur lui. Son oeuvre poétique, elle, riche de dix-neuf recueils, est encore trop peu connue. Une bonne partie en a été publiée par René Rougerie puis ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes