Hors ligne

Hors ligne

Une histoire de harcèlement qui tourne au récitd'horreur. Voyage au coeur de la misogynie.

Le second roman de Myriam Leroy se lit comme un récit d'horreur. Après Ariane (2018), la romancière belge puise dans son expérience pour décrire la vie d'une journaliste indépendante à la carrière prometteuse harcelée par un certain Denis. Cet employé sans envergure va saccager sa vie méthodiquement et dévorer symboliquement sa proie.

Myriam Leroy dépeint avec brio la mécanique glaçante du harcèlement en ligne, cet autre visage de la misogynie. Elle transcrit le langage faussement potache et violent des harceleurs. Elle rapporte, avec une ironie mordante, à travers la voix de sa narratrice tous les discours tenus sur elle par son petit ami, ses amis, ses collègues, les avocats, les policiers, les procureurs, les médecins. Tous, ils la laisseront affronter seule son bourreau. Dans un réquisitoire final jouissif aux accents despentiens, l'héroïne règle leur compte à tous, elle comprise. Myriam Leroy a désormais quitté les réseaux sociaux.

 

À lire ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF