Hors chant : Jeanne Cherhal

Hors chant : Jeanne Cherhal

L'interprète nous raconte ses lectures, de son enthousiasme pour l'écriture d'Annie Ernaux à la griffe d'un Philippe Jaenada.

J'adore les récits autobiographiques comme ceux d'Annie Ernaux ou de Philip Roth. J'ai lu tout ce que je pouvais d'Annie Ernaux, qui me touche profondément. Je citerais quelques titres comme Les Armoires vides, La Femme gelée, Passion simple, Journal du dehors, La Honte, Se perdre et L'Occupation. Pour moi, c'est la plus grande écrivaine contemporaine. J'ai aussi beaucoup lu Philip Roth, je garde un souvenir très fort de Némésis. J'éprouve également une tendresse et une attirance particulières pour l'art de Philippe Jaenada, qui me fait beaucoup rire et me passionne, quel que soit le sujet abordé.

Sinon, entre ma bibliothèque et ma table de chevet, on trouve quelques titres indispensables, comme D'autres vies que la mienne d'Emmanuel Carrère, La Cheffe de Marie NDiaye, Americanah et Chère Ijeawele de la Nigériane Chimamanda Ngozie Adichie, Sorcières de Mona Chollet, Heureux les heureux de Yasmin ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes