Honoré et moi

Honoré et moi

Les grands hommes ont toujours quelque chose de petit. Ainsi Balzac, notre titan des lettres, que la journaliste et féministe Titiou Lecoq ramène à des proportions réalistes dans cette biographie pleine d'humour et de subjectivité. Pour ce faire, elle s'attaque à deux de ses passions : les femmes et l'argent, et à son goût connexe pour la décoration d'intérieur. Sur l'argent, elle montre Balzac courant de faillite en faillite, chaque nouvelle affaire devant rembourser les dettes laissées par les précédentes. Endetté pour dix ans dès ses 29 ans (il s'était voulu éditeur), il rêva de mines d'argent en Italie et de culture d'ananas, acheta un journal dont il ne pouvait payer le personnel, s'imagina en épicier, rusait pour fuir ses créanciers... Et dépensait des fortunes pour acquérir les signes extérieurs de la richesse qu'il guignait. Mais Balzac avait d'autres qualités : Titiou Lecoq, sans en faire un féministe avant l'heure, lui rend grâce d'avoir dépeint les femmes de son temps com ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF