L'écrivain et militant russe Edouard Limonov est décédé

L'écrivain et militant russe Edouard Limonov est décédé

Le 17 mars, l’écrivain et militant russe Edouard Limonov, de son vrai nom Edouard Savenko, est mort à Moscou, à l’âge de 77 ans. Réputé pour son engagement politique et pour son œuvre sulfureuse, il avait grandi en Ukraine, s’était exilé aux Etats-Unis, puis à Paris, avant de retourner en Russie après la chute de l’URSS. Sa renommée en France a été renforcée par le roman biographique qu’Emmanuel Carrère lui a consacré en 2011 (Limonov, POL) et qui a été primé par le Renaudot et dont nous avions publié la critique. Ce dissident radical, haut en couleur et provocateur, a en effet tout d’un personnage de roman. Auteur de Journal d’un raté (éd. Albin Michel, 1982) et de Discours d’une grande gueule coiffée d’une casquette de prolo (Le Dilettante, 1991), il a également été journaliste pour des titres russes, américains, néerlandais, serbes, et français (Libération entre autres), avant de fonder son propre journal, Limonka à la fin des années 1990. S’emparant de la fiction et de l’ironie pour « se défendre contre la monstruosité de la réalité » et critiquer l’URSS, l’écrivain a tiré profit de la liberté de ton que lui offraient les formes littéraires : « l’auteur peut tout se permettre, même d'être idiot, tandis que le journaliste doit toujours être prudent dans ses propos. La réputation du journaliste est bien plus menacée au quotidien que celle de l'écrivain », confiait-il au Magazine Littéraire en août 2012, lors d’un entretien que vous pouvez lire ici en intégralité et en accès libre.

 

Photo : © Vladimir Trefilov/Sputnik/AFP

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes