HOCKNEY D'UN TRAIT

HOCKNEY D'UN TRAIT

Catherine Cusset saisit comme d'un seul trait, sans lever la plume, le parcours fulgurant du peintre octogénaire, toujours aussi actif et récemment célébré par une rétrospective au Centre Pompidou. Parfaitement documentée, la romancière s'autorise à inventer « les sentiments, les pensées, les dialogues ». Si Hockney a eu son lot d'épreuves, elle dresse le portrait d'un éternel jeune homme qui n'en rabattit jamais sur son droit au bonheur. et son euphorie de la figuration, à l'heure où l'art abstrait était l'arbitre de toutes les élégances.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine