Histoire de ma vie de Giacomo Casanova, 1798

Histoire de ma vie de Giacomo Casanova, 1798

Célébré tout l'été par des expositions d'art contemporain en Languedoc-Roussillon* et bientôt à l'honneur à la Bibliothèque nationale de France, qui vient d'acquérir les manuscrits de ses Mémoires, Casanova n'en finit pas de faire parler de lui. Qu'on tente de l'enfermer dans une image d'Épinal, et il se dérobe, dans un grand éclat de rire. « Ma vie est ma matière, ma matière est ma vie », disait l'homme vieillissant qui, au terme d'une vie extraordinaire et d'un siècle qui fut le sien, le xviiie, se retrouve bibliothécaire dans le château de Dux, près de Prague. Lointaine retraite où il rédige en français l'Histoire de ma vie, laissez-passer pour la postérité plus sûr encore que les coups d'éclat qui l'avaient rendu célèbre de son vivant et dont le plus connu est son évasion des Piombi, la prison du palais des Doges, à Venise. Comment mieux imaginer l'homme qui prend alors la plume qu'à travers cette peinture du Catalan Miquel Barceló 1, où l'artiste s'est représenté au coeur d'une ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.