Histoire de Laure

Histoire de Laure

Retour sur les écrits et la vie de l'inspiratrice sulfureuse et personnage récurrent des textes érotiques d'un mystique érotique.

Une figure de femme hante les écrits de Georges Bataille à partir du milieu des années 1930. Elle s'insinue dans certaines de ses oeuvres, se mure derrière la débauche, prend ensuite les traits d'une femme disparue. Colette Peignot, connue sous le nom de Laure, est morte en 1938 à 35 ans dans le lit de Bataille, qui fut son dernier compagnon. Comme Madame Edwarda est, d'après lui, la clé lubrique de son Expérience intérieure, il se peut que l'ombre de Laure livre certains indices sur la pensée érotique du grand auteur ; il se peut aussi que sa fulgurance seule ait renforcé la nécessité de la transgression dont l'érotisme est garant. Parfois elle éclate de rire, comme Dirty, abréviation provocante de Dorothea, dans Le Bleu du ciel, récit de l'inexorable marche vers la guerre et vers la mort de la femme aimée, aussi saoule qu'elle est belle, divine, obscène et impossible. Elle est probablement celle qui, dans Le Petit, reçoit une « intime caresse da ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF