Henry de Montherlant

Henry de Montherlant

Les Garçons ont trois sujets. Le premier est celui d'un prêtre incroyant, qui prend la tonsure en étant incroyant, ce qui est assez rare ; et ce qui est un sujet assez rarement traité. Ce qu'on a traité souvent, Huysmans, Barbey d'Aurevilly, Bernanos et d'autres, c'est l'histoire d'un prêtre qui a une crise et qui perd la foi, quand il est prêtre. Dans mon livre, c'est un prêtre qui entre en prêtrise sans avoir la foi. C'est un sujet qui me tenait à coeur depuis très longtemps, depuis 1929, époque où je vis officier un abbé, directeur d'un grand monastère à l'étranger, dont on m'avait dit qu'il était complètement athée. Il était très imposant, très respectable, remplissait parfaitement les devoirs de sa charge, mais de tous côtés le bruit me revenait qu'il ne croyait absolument pas en Dieu. Cela me frappa beaucoup et dès 1929, moi qui n'ai pas de foi religieuse mais qui crois sentir assez bien le christianisme et le catholicisme, puisque j'ai écrit six ouvrages où il ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes